Souscrire à flux Actualités de Brest.fr
Toutes les actualités dès leur publication sur le site www.brest.fr
Mis à jour : il y a 1 jour 1 heure

Ghislaine Le Guellec gagne la finale brestoise des Tréteaux chantants

ven, 26/11/2021 - 00:22

Catégorie : Loisirs

Au terme d’une belle après-midi, la chanteuse Ghislaine Le Guellec a remporté la finale brestoise des Tréteaux chantants, le 23 novembre. Mais ils seront bien trois à représenter la cité du Ponant au cours de la grande finale du Pays de Brest, le 30 novembre à Brest arena.

Douze chanteuses et chanteurs, plus de 500 spectateurs : la finale brestoise des Tréteaux chantants n’a pas failli à sa réputation, le 23 novembre, en offrant un (très) beau spectacle au public réuni au sein de la salle Georges Vigier du PL Sanquer. 

Rendez-vous à la grande finale, le 30 novembre

A l’issue d’une belle compétition, clôturée par le groupe Zalie’s swing et sa charismatique chanteuse Zalie Belaccico, Ghislaine Le Guellec a été désignée gagnante de la finale, talonnée par Anne Quiot et Pierrick Cochet

Le trio représentera donc Brest au cours de la grande finale du Pays de Brest des Tréteaux chantants, qui se déroulera le 30 novembre à Brest arena et dont l’invité de marque sera Enrico Macias.  

Les inégalités femmes-hommes persistent dans le secteur de l’art en Bretagne

ven, 26/11/2021 - 00:22

Catégories : Citoyenneté, Culture

Mardi 16 novembre au Mac Orlan, l’association HF Bretagne a présenté son diagnostic sur la place des femmes dans l’art contemporain et le spectacle vivant en Bretagne. La ville de Brest et des structures culturelles brestoises se sont joints à l’événement pour témoigner des actions menées sur le territoire.

Faire avancer l’égalité entre les femmes et les hommes dans les arts et la culture et lutter contre les violences sexistes et sexuelles, c’est l’objectif de l’association HF Bretagne. C’est dans ce cadre que l’association s’est tournée vers les réseaux professionnels bretons pour produire sa quatrième étude sur la place des femmes dans l’art contemporain et le spectacle vivant en Bretagne.

Etat des lieux

Globalement, les chiffres révèlent une réelle inégalité entre les genres. Dans les structures d’art contemporain, 35 % des artistes exposés sont des femmes contre 60 % d’hommes. Un fossé qui se creuse aussi dans le domaine du spectacle vivant. C’est le cas notamment dans les salles de musiques actuelles où seulement 18 % des artistes sur scène sont des femmes contre 82 % d’hommes. Une différence également présente au niveau budgétaire. En moyenne, le budget de programmation des festivals est de 3 435 € pour un groupe de femmes contre 4 247 € pour un groupe d’hommes. 

Découvrez le diagnostic complet sur le site de l’association HF Bretagne.

Les actions menées à Brest

À Brest, la ville et la métropole ont adopté une feuille de route en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes dans les établissements culturels brestois. Elle permet aux structures, comme le centre d’art contemporain Passerelle ou La Carène, d’agir concrètement notamment via :

  • Une parité dans les équipes en interne,
  • Une représentation plus égalitaire des genres dans leur programmation, 
  • Une communication plus inclusive,
  • La formation et le soutien des artistes femmes,
  • La sensibilisation des publics à la discrimination de genre et aux violences sexistes et sexuelles notamment via des animations.

A Brest, nouveaux mât et drapeau tricolore sur le toit de l’hôtel de ville

ven, 26/11/2021 - 00:22

Catégorie : Citoyenneté

Flottant à plus de 70 mètres de haut, un nouveau drapeau tricolore a été installé le 23 novembre sur le toit de la mairie de Brest.

« On est là face à un symbole de la République, au même titre que le buste de Marianne, par exemple. » C’est avec une certaine émotion que François Cuillandre, maire de Brest, a procédé à l’installation du nouveau drapeau tricolore sur le toit de la mairie de Brest, le 23 novembre. Car l’ancien, installé sur un mât en bois datant de 1998 qui avait pourri, avait tout simplement dû être enlevé il y a quatre mois, pour d’évidentes raisons de sécurité.

Depuis ce 23 novembre, donc, après qu’un nouveau mât en acier inoxydable a été installé à l’aide d’une grue de 220 tonnes, le drapeau tricolore flotte à nouveau aux vents de la cité du Ponant. « Un maire est à la fois agent de l’Etat et agent de sa commune, a également rappelé François Cuillandre, et il est important qu’à Brest comme dans les 35 000 communes françaises, un tel symbole soit visible de toutes et tous. » 

Covid-19 : Du 3 au 10 août, vaccinations dans les quartiers de Brest avec le Vaccibus

ven, 26/11/2021 - 00:22

Catégorie : Santé

En accord avec l’Agence Régionale de Santé (ARS) et en lien avec la préfecture du Finistère, le Ville de Brest propose une action de vaccinations COVID-19 destinée en priorité aux personnes les plus éloignées des messages de santé et les plus en difficulté avec la prise de rendez-vous sur internet.

Des temps de vaccinations COVID-19 sans rendez-vous sont proposés dans chaque quartier de Brest :

  • Le mardi 3 août matin dans le quartier de l’Europe, parvis devant le centre social Horizons à Pontanezen,
  • Le mardi 3 août après-midi dans le quartier de Lambezellec, devant le centre social des Amarres à Kérédern,
  • Le mercredi 4 août matin dans le quartier de Bellevue, placette en contrebas du café « Le Bellevue »,
  • Le mercredi 4 août après-midi dans le quartier de Saint Pierre, devant le centre social de Kérourien,
  • Le vendredi 6 août matin dans le quartier des Quatre Moulins, sur le parking de Super U à Recouvrance,
  • Le vendredi 6 août après-midi dans le quartier de Saint Marc, au Guelmeur,
  • Le mardi 10 août toute la journée Place de la Liberté.

Les vaccinations sont réalisées par une équipe du SDIS 29 (Service Départemental d’Incendies et de Secours) avec l’appui logistique de la ville de Brest qui met notamment à disposition son unité mobile de santé, le « Vaccibus ».

Sur l’ensemble de ces sessions, ce sont 600 personnes qui recevront une première dose de vaccin Pfizer.

Elles se verront proposer un rendez-vous au pôle santé pour la 2ème dose de vaccination les mardi 24, mercredi 25 et vendredi 27 août et pourront immédiatement récupérer leur pass sanitaire (utilisable 7 jours après).

Plus d'infos sur la vaccination à Brest

Les métiers de la navale, c'est aussi pour les filles !

mer, 24/11/2021 - 00:22

Catégories : Economie, entreprises, Enseignement

Belle opération de pédagogie et d’ouverture du côté du campus des industries navales, ce 23 novembre à Brest. 60 jeunes collégiennes et lycéennes ont pu y découvrir une large palette de métiers qui ne sont décidément pas réservés aux hommes !

Venues du collège de l’Iroise et du lycée de la Croix rouge, une soixantaine de jeunes filles sont montées sur le pont du Campus des industries navales (Cinav), le 23 novembre à Brest. Un embarquement immédiat pour la découverte de métiers qui s’ouvrent de plus en plus à la gent féminine. 

Une filière qui se féminise 

« Nous sommes dans une période de vraie tension sur nos métiers, notamment pour tout ce qui concerne les soudeurs, les chaudronniers, les peintres etc. Ces métiers sont assez peu connus du grand public, et les jeunes femmes ne s’autorisent pas forcément à s’y intéresser, alors qu’elles y ont toute leur place », indique Lenaïc Segalen, présidente du Cinav. Les industries de la mer comptent ainsi d’ores et déjà 24 % de femmes dans leurs effectifs, et s’engageront dans les jours prochains à augmenter de 3 % le taux d’emploi féminin dans leurs rangs d’ici 2024. 

« Trouver ma place en tant que femme »

C’est à l’occasion de la semaine de l’industrie que le campus a donc proposé cette opération de découverte réservée aux jeunes femmes des collège de l’Iroise et lycée de la Croix rouge de Brest. 
En une matinée, les invitées du jour ont pu se faire une idée plus claire de la palette de métiers souvent vus comme typiquement masculins, et qu’elles pourraient pourtant très bien embrasser plus tard. « On n’entend pas trop parler de ça dans la vie de tous les jours, et moi je trouverais plutôt intéressant de trouver ma place, en tant que femme, dans ces métiers », estime ainsi Anaëlle, élève de terminale scientifique à la Croix Rouge, quand son amie Camille opine, parce que « les métiers d’ingénieurs qui sont proposés m’intéresseraient »

Ouvrir le champ des possibles 

Pour Michèle Vasseur, professeure principale au collège de l’Iroise, l’opération aura été une réussite : « Il était important que seules les filles puissent venir, et qu’elles se sentent libres de dire et penser ce qu’elles veulent sur ces métiers ». Pour ces collégiennes, il ne sera jamais trop tôt pour s’interroger sur leur avenir et la façon dont elles entendent le mener : « Nous verrons bien leurs réactions quand nous en reparlerons en classe. Mais l’essentiel est de leur avoir ouvert le champ des possibles, de leur faire découvrir des métiers différents », estime l’enseignante. 

Le festival Grande Marée est de retour au musée !

mer, 24/11/2021 - 00:22

Catégorie : Evénement

À l’occasion du Festival Grande Marée, le musée accueille la conteuse Élodie Mora pour un spectacle d’objets autour du récit de Moby Dick.

En écho à l’œuvre de Marcelle Loubchansky exposée au musée, Élodie Mora vous livre une version personnelle, mise en boite et sans amarres, de l’insensée quête du capitaine Achab à la poursuite de Moby Dick !

Les aventures des mers dépassent l'entendement et les récits les plus fantastiques que l'on connaisse. Imaginez cet équipage de chevaliers des mers, plein d'orage et de tempête, affrontant l'immensité. On est au tout début et à la toute fin du monde.

Dimanche 28 novembre à 14h30 et à 16h.
Spectacle familial adapté aux enfants à partir de 7 ans.
Durée du spectacle : 30 minutes.
Inscription obligatoire (jauge limitée) au 02.98.00.87.96.
Tarifs : 4 € pour les moins de 25 ans. 6 € par adulte.
                                                                 

Plus d'informations sur le festival Grande Marée.

A Brest, le marché de Noël fait son grand retour !

lun, 22/11/2021 - 00:22

Catégorie : Loisirs

Après une année de pause obligée face à la pandémie de Vovid-19, le marché de Noël fait son retour à Brest à partir du 27 novembre. Un rendez-vous attendu, dans une ville qui se parera d’illuminations de saison et proposera de nombreuses animations.

Des chalets sur la place de la Liberté, une voûte étoilée, des manèges, et des dizaines de propositions en centre-ville et dans les quartiers : pour le retour du marché de Noël et des festivités qui y sont traditionnellement associées, la ville de Brest a vu grand. Rendez-vous à partir du 27 novembre pour profiter de l’esprit de Noël retrouvé ! 
« Ouf ! Nous devrions cette année retrouver une configuration habituelle, que des milliers de visiteurs apprécient chaque année : un Noël à Brest avec des illuminations, des animations, et un marché de Noël, marqueur le plus fort de ces retrouvailles », se réjouit Fortuné Pellicano, adjoint au maire de Brest en charge de l’animation. 

Marché jusqu’au 24 décembre 

Dès le 27 novembre, le marché ouvrira ses portes, pour une plongée dans la magie des fêtes, avec cette année 34 chalets proposant des produits artisanaux, des gourmandises de saison etc. En raison du contexte sanitaire, le port du masque y sera obligatoire« mais pas le passe sanitaire. Cependant, cela pourra évoluer en fonction du contexte », précise l’élu. Et d’ajouter : « Nous prendrons bien évidemment toutes les précautions pour que la santé et la sécurité des visiteurs soient assurés, pour que chacun puisse en profiter ». Pas de jauge de fréquentation prévue à ce jour, « même si, en fonction de l’affluence, une attente pourra être observée avant d’accéder au site ». Le marché restera ouvert jusqu’au 24 décembre, du lundi au vendredi de 11 heures à 20 heures, et de 10 heures à 20 heures les samedis, dimanches et jours de vacances scolaires. 

Fête responsable 

La ville se mettra au diapason, avec des habits de lumières dans le centre-ville mais aussi dans les quartiers, le tout dans un souci de respect de l’environnement. Car si ce sont 480 rideaux de lumières et quelque 900 guirlandes qui illumineront Brest durant ces fêtes, leur consommation est calculée au plus près. 
550 sapins aux couleurs de la fête seront aussi de la partie, issus de productions locales. Après les vacances, leur broyage permettra d’assurer un paillage des massifs d’arbustes de la métropole. 

Une hotte de Noël bien garnie ! 

De très nombreuses animations seront aussi au rendez-vous, là encore en centre-ville comme dans les quartiers. Des compagnies d’art de la rue, des “Palpitations nocturnes” de la façade de la Poste centrale (à partir du 18 décembre et jusqu’au 2 janvier, tous les soirs à 18 h 30), jeux de lumières à découvrir avec des lunettes de réalité dédiées disponibles chez les commerçants des Vitrines de Brest, concerts de Noël à l’hôtel de ville, balades en hippomobus… C’est bien un immense Noël qui se prépare à Brest, avec une hotte géante emplie de surprises et de beaux moments à partager à nouveau ensemble ! 

Semaine européenne de réduction des déchets : Brest métropole engagée

sam, 20/11/2021 - 00:22

Catégorie : Développement durable

La semaine européenne de réduction des déchets, du 20 au 26 novembre, permet de faire le point sur les actions menées par chacun en la matière. Et Brest métropole n’est pas en reste !

Engagée de longue date dans une politique de réduction des déchets, Brest métropole donne l’exemple et mène de nombreuses actions pour entraîner les habitants dans cette démarche vertueuse. 

  • Un programme local de prévention des déchets ménagers est ainsi en cours d’élaboration. Baptisé "Réduisons nos déchets", il permettra de se fixer des objectifs, pour aujourd’hui et demain, en co-construction avec de nombreux acteurs du territoire. 
  • La collectivité travaille aussi, dans le cadre du projet européen INTERREG, Preventing plastic pollution, à lutter contre les pollutions plastiques. 
  • Le compostage se développe aussi, via la mise à disposition, par Brest métropole, de composteurs à prix réduits, et le développement des zones de compostage collectif. 
  • La période de Noël permettra aussi de remettre l’accent sur les petits gestes du quotidien qui font du bien à la planète, comme le broyage des déchets végétaux. L’opération Sapin malin , qui se déroulera du 5 au 15 janvier, permettra ainsi à nouveau aux habitants de déposer leur sapin de Noël sur une aire de broyage, et s’ils le souhaitent de récupérer le broyat pour faire du paillage dans leurs jardins. 
  • Enfin, demain 20 novembre et dimanche 21 novembre, les messages de prévention et de réduction des déchets seront nombreux au Village Climat Déclic. Un rendez-vous prisé des habitants, pour découvrir de nouvelles astuces et réflexes pour réduire ses déchets !  

Art au centre de Brest : des vitrines du haut de Jaurès s’animent

sam, 20/11/2021 - 00:22

Catégories : Culture, Loisirs

Jusqu’au 2 janvier 2022, Art au Centre, un parcours d’installations artistiques investit des vitrines de la rue Jean Jaurès. Redynamiser ce quartier de Brest à travers la diffusion d’œuvres d’art, c'est l’objectif de ce projet proposé par l’association Bassin Caresse.

Du 19 novembre 2021 au 2 janvier 2022, les passants vont vivre une expérience unique et originale en déambulant devant les vitrines de la rue Jaurès. Des œuvres d’artistes contemporains locaux et internationaux y seront déployées. « Les Halles Saint-Martin, qui sont un lieu important de passages, sont également intégrées au projet » précise Karelle Hermenier, adjointe de la ville de Brest en charge des dynamiques commerciales. « Ça fait 3 jours que les riverains et commerçants poussent la porte des vitrines pour demander ce qu’il se passe » constate Maëla Bescond, co-fondatrice de l’association Bassin Caresse.

Neuf vitrines animées

L’événement débute vendredi 19 novembre 2021 par un vernissage qui révèlera une quinzaine d’artistes locaux et nationaux. Neuf vitrines font parties du parcours de déambulation. Peintures, sculptures, performances, collages, photos : toutes les installations sont visibles depuis la rue. Des stickers informatifs positionnés sur les devantures permettront aux passants d’en savoir plus sur les œuvres et artistes exposés. Des visites guidées seront aussi organisées tous les samedis à 14h30. 

Une collaboration avec les Genêts d’Or et l’Eesab

Pour une sensibilisation directe au monde de la création, le montage et le démontage des vitrines sont réalisés par des travailleurs handicapés des Genêts d’Or. Les étudiants de l’école d’art de Brest, Eesab, participent également au projet à travers un workshop, la proposition de performances et des actions de médiation lors des visites guidées. 

Informations pratiques : exposition visible du 19 novembre 2021 au 2 janvier  2022. Visite guidée chaque samedi à 14h30 au départ du 223 rue Jean Jaurès. Inscriptions sur le site de Bassin Caresse

Brest métropole veut développer l’usage des matériaux biosourcés

sam, 20/11/2021 - 00:22

Catégories : Développement durable, Habitat

Vertueux à plus d’un titre, mais hélas encore méconnus, les matériaux biosourcés pourraient être plus fréquemment utilisés dans la rénovation énergétique des bâtiments. Raison pour laquelle Brest métropole a sensibilisé de nombreux professionnels à leurs usages ce 19 novembre.

« L’usage des matériaux biosourcés dans le secteur du bâtiment est un mouvement qui est bel et bien en marche, et qu’on se doit de ne pas laisser passer. » C’est en ces termes que Christine Morisson, proviseure du lycée brestois Dupuy-de-Lôme, qui a accueilli ce 19 novembre de nombreux professionnels du milieu dans le cadre d’une après-midi de formation organisée par Brest métropole et ses partenaires, a posé l’importance de la problématique du jour. 

Des vertus nombreuses

Car les matériaux biosourcés (produits à base de bois, de chanvre, d’ouate de cellulose…) sont porteurs de nombreux atouts en termes écologique, de confort d’usage, et en matière de compatibilité avec le bâti ancien, mais souffrent pour autant d’une certaine méconnaissance chez les professionnels. Et c’est pour sensibiliser et convertir un plus grand nombre d’entre eux que Brest métropole a répondu en 2021 à un appel à projets de la Région Bretagne, et organisé cette après-midi de formation. 

Logement neuf ou rénovation

Confiée à Ener’gence, avec le soutien de l’association Approche écohabitat, « la formation  est importante dans le cadre du plan climat de Brest métropole, a rappelé Glen Dissaux, vice-président de Brest métropole en charge du plan climat. Elle doit permettre de structurer un réseau de professionnels qui, eux-mêmes, seront ensuite intégrés à notre plateforme Tinergie, guichet unique et gratuit à destination des particuliers qui se lancent dans des projets de construction neuve ou de réhabilitation de leur logement. »
« La collectivité veut résolument sensibiliser ces professionnels aux usages possibles des matériaux biosourcés, mais aussi les particuliers, qui peuvent trouver dans leur utilisation un grand nombre de bienfaits », a analysé de son côté Sylvie Jestin, conseillère métropolitaine en charge de l’habitat privé. 

Des subventions possibles

La métropole entend donc favoriser l’usage de ces matériaux écologiques aux vertus nombreuses et accompagne en ce sens les particuliers dans le cadre de sa plateforme Tinergie : conseils et informations pour la rénovation, mise en relation avec des partenaires professionnels locaux, et subventions aidant au financement des projets (bonus spécifique pouvant atteindre 1 200 euros accordé aux particuliers utilisant des matériaux biosourcés, en plus des aides éventuelles de l’Anah).
  

A Brest, des travaux à la station d’épuration de Maison Blanche

sam, 20/11/2021 - 00:22

Catégories : Nature, écologie, Propreté

Des travaux ont actuellement cours au niveau de la station d’épuration de Maison Blanche, à Brest. Ils visent à remplacer l’ancien émissaire en mer du rejet de la station, devenu vétuste. Fin du chantier prévue en décembre.

Suivant les dispositions de l’arrêté préfectoral autorisant l’exploitation de la station d’épuration de Maison Blanche, des travaux, conduits par Eau du Ponant, ont actuellement lieu sur la station d’épuration de Maison Blanche. Ils consistent à remplacer l’ancien émissaire en mer devenu vétuste et dont le positionnement en mer, au sein du plan de mouillage, engendrait cassures et casses fréquentes dues au ragage des corps morts, notamment. 

Fin d'une première phase de travaux

La première phase de travaux, menée en partie maritime, s’est achevée le 17 novembre. Elle a permis de remplacer l’émissaire existant, d’une longueur de 400ml, construit en fonte ductile et datant des années 70. Le nouvel émissaire sera quant à lui en béton âme tôle. Il devrait donc assurer une meilleure résistance, en plus d’être auto-lesté.
Son repositionnement permettra aussi de prévenir tout impact et donc toute casse de la conduite, garantissant ainsi l’absence de fuite au niveau de la grève.

Citons également un enjeu esthétique, puisque l’ancien émissaire était visible à marée basse.

Le budget global du chantier s’élève à 1 million d’euros.

Semaine de la santé sexuelle : la ville de Brest et ses partenaires mobilisés

sam, 20/11/2021 - 00:22

Catégorie : Santé

Du 22 au 28 novembre, à l’occasion de la semaine de la santé sexuelle et affective, la ville de Brest poursuit ses actions de prévention, de dépistage et de formation.

Depuis les années 90, la ville de Brest assure, en partenariat avec les associations et institutions du territoire, une politique globale et pérenne d’actions pour la santé sexuelle et affective. « Une politique saluée notamment par l’obtention du label "Collectivité engagée contre le sida" en 2020 » souligne Fragan Valentin-Leméni, adjoint au maire de Brest en charge de la promotion de la santé. Cette année encore, les actions se poursuivent.

Le 1er décembre : journée de dépistage

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, un dépistage sera organisé par le CHU de Brest, mercredi 1er décembre en bas de Siam, à côté du Havana café. « En 2019, 900 personnes ont été dépistées à Brest grâce au camion mobile de dépistage » indique Fragan Valentin-Leméni.

Distribution de préservatifs auprès des structures éducatives et populaires

Dans le cadre de la lutte contre les infections sexuellement transmissibles et des grossesses non-désirées, le Pôle santé de la ville de Brest met gratuitement à disposition des collèges, lycées, équipements de quartiers et associations, des préservatifs masculins et féminins.

Des rendez-vous à destination des acteurs de terrain

« Sur le terrain de nombreuses structures nous témoignent d’un besoin important en matière de prévention auprès des publics qu’ils accompagnent » explique Fragan Valentin-Leméni. Afin de répondre à cette demande, la ville de Brest et le Collectif Sida organisent deux temps d’échange et de formation. 
Vendredi 26 novembre, un speed dating permettra aux acteurs de terrain d’identifier les ressources locales dans ce domaine.
Jeudi 2 décembre, les professionnels pourront enrichir leur posture d’accueil et d’écoute de la parole de leurs publics grâce à une formation. Les deux rendez-vous sont complets. D’autres sessions seront organisées en 2022.

Evolution du collectif sida

Afin de répondre aux nouveaux besoins des publics, le Collectif sida évolue et devient le Collectif de santé sexuelle et affective. Les associations ou institutions qui voudraient construire des actions de prévention sont invitées à rejoindre le collectif.

Innovation : les jeunes pousses du territoire au rendez-vous

jeu, 18/11/2021 - 00:22

Catégorie : Economie, entreprises

Le premier Forum des jeunes pousses du Technbopôle Brest Iroise s’est tenu à Brest, ce 17 novembre. L’occasion de mettre en lumière les talents qui œuvrent ici, dans un bain de culture d’innovation.

En accompagnant chaque année quelque 180 entreprises innovantes sur le Finistère nord, le Technopôle Brest-Iroise booste l’innovation au quotidien sur le territoire. Une réalité qui va mieux en le disant : mercredi 17 novembre, le premier Forum des jeunes pousses du Technopôle a ainsi permis de partager les expériences des intéressés, tout en leur donnant l’occasion d’élargir leur réseau. 

Créer du lien

« Notre idée, avec ce premier forum, est bien de mettre en avant les jeunes sociétés innovantes de notre territoire, ce qui est la vocation d’origine du Technopôle », rappelle ainsi Michel Gourtay, directeur de la structure.
Ce mercredi, ces acteurs de l’innovation basés sur Brest et tout le Finistère nord ont ainsi pu échanger sur leurs parcours, les bonnes pratiques, et les pistes à suivre. « Nous avions convié une vingtaine d’intervenants, dont la moitié de jeunes pousses, et la moitié d’entreprises que nous suivons depuis plus longtemps. L’idée étant de leur permettre de partager leurs parcours, de créer du lien, car les voies de l’innovation se trouvent souvent au carrefour des thématiques », explique Françoise Duprat, directrice du Technopole. 

Tous les secteurs 

Car, de l’agro-alimentaire à la santé en passant par le spatial ou la Fin Tech, les talents sont ici légion… et susceptibles de trouver chez leurs voisins les clés d’une nouvelle piste de développement innovant : « Quand on travaille dans l’innovation santé, on peut avoir besoin d’interlocuteurs dans les traitements des réseaux, quand on travaille dans les matériaux, on aura besoin d’autres interlocuteurs. Ici, le but était donc d’échanger, de se découvrir, pour donner des perspectives à tous »

Un soutien de taille pour se lancer 

Un objectif largement atteint pour Philippe Roguedas, d’OSO AI, qui commercialise des systèmes "d’oreille augmentée pour les soignants". Des équipements lancés avec l’aide du Technopôle et de tout l’écosystème local : « Le suivi du Technopole nous a permis de trouver les pistes de financement nécessaires, mais nous a aussi ouvert les accès aux expérimentateurs locaux, tel le CHU. Et finalement nous a aussi permis de trouver nos locaux, au Grand Large, qui sont un sacré atout pour nos recrutements en cours », pointe-t-il.
A ses côtés, Yann Santerre, de Gwilen, qui travaille à la mise en œuvre de nouveaux matériaux issus des sédiments de dragage des ports, acquiesce. «On est venus s’installer ici, parce qu’on a senti une vraie dynamique d’ensemble, entre la région, les collectivités… Et cela nous a permis de travailler avec l’Ensta, de bénéficier d’une aide dans le cadre d’un appel à projet de Brest métropole sur les transitions… Tout cela nous a été d’une grande aide pour nous structurer et poursuivre notre développement »
Ce premier forum des jeunes pousses est appelé à se renouveler chaque année, pour une nouvelle mise en lumière et en liens des espoirs de l’innovation locale. 
  

Une maladie pulmonaire au prochain Lundi de la santé

jeu, 18/11/2021 - 00:22

Catégorie : Santé

Annoncée comme la troisième cause de mortalité en 2030 par l’organisation mondiale de la santé, la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) sera au programme du prochain Lundi de la santé. Rendez-vous le 22 novembre, à 18 h 30.

Maladie respiratoire chronique, la BPCO se caractérise par une obstruction permanente des voies aériennes, et « elle est à considérer comme une véritable urgence de santé nécessitant un réel plan d’actions », analyse Fragan Valentin-Leméni, adjoint au maire de Brest en charge de la promotion de la santé.

« Plus de 3 millions de français en souffrent, et le nombre de personnes qui en décèdent ou qui en sont victimes ne cessent d’augmenter, poursuit l’élu. La maladie est par ailleurs un vrai marqueur d'inégalité sociale puisqu’elle touche majoritairement les pays en voie de développement ou les populations les plus précaires. »

En présentiel ou en web-conférence

Raison pour laquelle la ville de Brest a tenu à inscrire la BPCO au programme du prochain Lundi de la santé, qui se déroulera le 22 novembre (18 h 30), dans les amphis de la faculté de droit, d’économie et de gestion. Car les Lundis de la santé ont effectivement repris en présentiel et accueillent à nouveau le public dans le respect des conditions sanitaires en vigueur.

Pour autant, le dispositif de web-conférence qui avait permis au rendez-vous de se poursuivre au plus fort de la crise est toujours maintenu. Ce nouveau Lundi sera donc à suivre également en direct.

Une prise en charge précoce
pour retarder l'évolution

De nombreux intervenants reviendront sur la BPCO, « maladie iceberg » comme la décrit Claude Zabbe, pneumologue libéral et vice-président de la communauté professionnelle territoriale Brest santé océane, invité à animer le prochain Lundi, aux côtés d’Alexandre Fauché, pneumologue au CHRU.
L’association Respire et bouge sera également de la partie.

Tous dresseront le constat d’une maladie « qui ne se guérit pas, que le tabagisme et les facteurs environnementaux aggravent, mais dont la prise en charge précoce peut aider au ralentissement de l’évolution, grâce à des activités physiques ou un régime alimentaire adaptés », résume Alexandre Fauché. 

A Brest, les broyeurs mobiles au service des habitants

jeu, 18/11/2021 - 00:22

Catégorie : Budget participatif

Projet lauréat de la deuxième édition du Budget participatif de la ville de Brest, la mise en service des broyeurs mobiles a démarré, pour tous les habitants désireux de valoriser leurs déchets végétaux.

Porté par l’association Vert le Jardin, le projet d’acquisition de broyeurs mobiles de végétaux, présenté pour la saison 2 du Budget participatif de la ville de Brest, s’est transformé en une réalité bien concrète pour les Brestois. Depuis quelques semaines, l’association répond à leurs demandes, pour venir broyer leurs déchets végétaux dans les quartiers de la ville. 
« On avait bien vu, à l’occasion de la récupération des sapins de Noël dans le cadre de l’opération Sapin malin, que les gens avaient compris toute la valeur du broyat pour leurs propres jardins. Nous, en tant qu’association, nous n’avons fait que porter cette envie », résume Michel Campion, directeur de l’association. 

Economies collectives 

Doté d’un budget de 33 000 euros par le Budget participatif de la ville de Brest, le projet a donc permis l’achat de deux broyeurs, désormais mis au service des habitants qui le souhaitent. Et ce avec l’assentiment de la collectivité, pour une démarche responsable : « Amener les broyeurs dans les quartiers, c’est permettre aux habitants de valoriser leurs déchets végétaux dans leurs propres jardins. Le dépôt de déchets verts est bien sûr toujours possible en déchèterie, mais, même s’il donne lieu à une valorisation, il représente un coût pour la collectivité. Tout ce qui est broyé et valorisé chez les particuliers constitue donc une économie collective », rappelle ainsi Yann Guével, adjoint au maire de Brest en charge des finances et de l’animation du pacte citoyen. 

Deux formules

Concrètement, Vert le jardin, qui a formé ses bénévoles à l’usage des machines, propose différentes formules.

  • Une adhésion à l’association est demandée pour celles et ceux qui souhaitent se former, et utiliser ensuite le broyeur dans leur quartier pour 50 euros la demi-journée, sur réservation, par mail à bretagne@vertlejardin.fr ou téléphone (02 98 46 06 92) : « Les gens nous appellent, après avoir fait le point avec les voisins du quartier, sur leurs besoins », explique Michel Campion.
  • Pour celles et ceux qui ne souhaitent pas utiliser eux-mêmes la machine, les équipes de Vert le Jardin peuvent se rendre dans un point de rendez-vous sur demande, et louer le service pour 50 euros de l’heure. Là encore, un regroupement de voisins est nécessaire, afin de rentrer dans ses frais. 

 

Et la saison 3 ? Elle avance bien !  A ce jour, 99 projets ont été déposés sur la plateforme du Budget participatif, et d’autres peuvent encore l’être jusqu’au 4 décembre à minuit. Les Brestois pourront ensuite soutenir leurs coups de cœur du 7 au 26 janvier. 

Mouvement social du 19 novembre : des services scolaires perturbés

jeu, 18/11/2021 - 00:22

Catégorie : Education

A l'appel d’organisations syndicales, un mouvement social est prévu pour la journée du vendredi 19 novembre 2021. Les personnels d'animation des collectivités territoriales et des sites associatifs sont concernés.

La ville de Brest souhaite attirer l'attention des familles dont les enfants sont scolarisés dans les écoles publiques brestoises sur le fait que ce mouvement social pourra perturber les services de restauration scolaire, les temps d’activités périscolaires (TAP) et les haltes d'accueil.
Le tableau ci-dessous permet à chaque famille de connaître, au cas par cas, la situation prévisible des services périscolaires dans l'établissement qui la concerne, pour la journée du 19 novembre 2021.

Tableau des ouvertures/fermetures des services scolaires pour le vendredi 19 novembre 2021HALTE MATINRESTAURATIONTAPHALTE SOIRAUBRACMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireFERMEFERMEFERMEFERMEBUGEAUDMaternelleFERMEFERMEFERME BUISSONMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireOUVERTOUVERTOUVERTOUVERTDUKASMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireOUVERTOUVERTOUVERTOUVERTDUPOUYMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireOUVERTFERMEFERMEFERMEELUARDMaternelleFERMEOUVERTOUVERT ElémentaireFERMEFERMEFERMEFERMEFORESTOUMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireOUVERTOUVERTOUVERTOUVERTFREINETMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireOUVERTOUVERTOUVERTOUVERTGUERINElémentaireOUVERTFERMEFERME HTS DE PENFELDMaternelleFERMEOUVERTOUVERT ElémentaireFERMEFERMEFERMEFERMEJACQUARDMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireOUVERTOUVERTOUVERTOUVERTKERANGOFFMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT KERARGAOUYATMaternelleFERMEOUVERTOUVERT ElémentaireFERMEFERMEFERMEFERMEKERBERNARDMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireOUVERTOUVERTOUVERTOUVERTKERHALLETMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireFERMEFERMEFERMEFERMEKERHOASMaternelleFERMEFERMEFERME ElémentaireFERMEFERMEFERMEFERMEKERICHENMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireOUVERTOUVERTOUVERTOUVERTKERINOUMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireOUVERTOUVERTOUVERTOUVERTKERISBIANMaternelleFERMEFERMEFERME ElémentaireFERMEFERMEFERMEFERMELA FONTAINEMaternelleFERMEOUVERTOUVERT ElémentaireFERMEFERMEFERMEFERMELA POINTEMaternelleFERMEFERMEFERME ElémentaireFERMEFERMEFERMEFERMELANGEVINMaternelleOUVERTFERMEFERME ElémentaireFERMEFERMEFERMEFERMEMACÉMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireOUVERTOUVERTOUVERTOUVERTMICHEL LouiseMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireOUVERTOUVERTOUVERTOUVERTPEN AR STREATMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireOUVERTOUVERTOUVERTOUVERTPETIT PARISMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireOUVERTOUVERTOUVERTOUVERTPILIER-ROUGEMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireOUVERTOUVERTOUVERTOUVERTPRÉVERTMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireOUVERTOUVERTOUVERTOUVERTQUATRE MOULINSMaternelleFERMEFERMEFERME ElémentaireFERMEFERMEFERMEFERMEQUELIVERZANMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireOUVERTOUVERTOUVERTOUVERTLE QUESTELMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireOUVERTOUVERTOUVERTOUVERTQUIZACMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireOUVERTOUVERTOUVERTOUVERTROSTANDMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireOUVERTOUVERTOUVERTOUVERTSANQUERMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireOUVERTFERMEFERMEFERMEVAUBANMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireOUVERTOUVERTOUVERTOUVERTVEIL SimoneMaternelleOUVERTOUVERTOUVERT ElémentaireFERMEFERMEFERMEFERME

Les Halles Saint-Martin fêtent leurs 150 ans !

jeu, 18/11/2021 - 00:22

Catégorie : Cadre de vie

Dès le samedi 20 novembre, la ville de Brest et les commerçants des Halles Saint-Martin s’associent pour inviter les Brestois à célébrer les 150 ans de cet édifice emblématique de la vie commerçante locale.

Ouvertes en 1871, les halles Saint-Martin célèbrent cette année leurs 150 ans ! Pour fêter en beauté cette année anniversaire, la collectivité et les commerçants des halles comme du marché se sont donc associés pour marquer le coup. Un premier temps fort se déroulera ainsi ce samedi 20 novembre, avec des animations et le lancement de nouveautés côté marché. 

Une nouvelle dynamique 

Ce jour-là, les passants et curieux découvriront ainsi différentes propositions, amenées à durer pour certaines : 

  • Lancement du carré des brocanteurs : avez une dizaine de brocanteurs présents pour lancer cette nouvelle dynamique. Cette nouvelle offre se positionnera côté rue Massillon/Danton, pour une offre de déco vintage, vinyles, livres, tableaux etc
  • Les commerçants des halles proposeront toute la journée du 20 novembre des tickets de tombola, avec à la clé de nombreux lots à gagner
  • Une exposition extérieure prendra place sur les murs de l’édifice : portraits de celles et ceux qui font la vie du quartier, figures emblématiques et usagers des halles
  • Une exposition d’archives prendra place dans les halles, retraçant l’histoire du lieu
  • L’exposition Art au centre prendra également place au sein des halles, dans le cadre d’une opération artistique à ciel ouvert
  • Un set musical sera aussi proposé, à partir de 10 h 30, par l’école Musiques et Vibrations, située rue Massillon. 

Ouvertes en juillet 1871, les halles Saint-Martin avaient été relativement épargnées par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Mais la toiture fut endommagée par l’explosion de l’Ocean Liberty, en 1947. Une rénovation du bâtiment fût décidée en 1999, aboutissant au bâtiment que l’on connaît aujourd’hui en 2004. 

Savoir nager : les enfants ont rendez-vous aux Capucins !

jeu, 18/11/2021 - 00:22

Catégorie : Loisirs

A compter du 26 juillet, deux bassins mobiles installés aux Ateliers des Capucins vont permettre à de nombreux enfants d’acquérir les bases de la natation.

Après de premiers créneaux d’apprentissage à la piscine de Recouvrance, les petits Brestois de 6 à 12 ans vont bénéficier de deux bassins mobiles installés aux Ateliers des Capucins, tout l’été. Objectif : offrir aux enfants du territoire ( et en priorité pour les enfants des quartiers prioritaires de la ville) une occasion de se familiariser avec la natation. 

Deux bassins mobiles aux Capucins

Mise en œuvre à l’initiative de la fédération française de natation, cette opération gratuite pour les familles vise à renforcer la compétence du savoir-nager, mise à mal par la fermeture des piscines durant la crise sanitaire. 
Pour mener à bien cette action, Brest métropole s’est dotée de deux bassins mobiles, qui prendront le relais de la piscine de Recouvrance, à compter du 26 juillet. Ces bassins éphémères sont installés, avec douches et vestiaires, au rez-de-chaussée des Ateliers des Capucins. 

Un passeport savoir-nager à la clé

Les maîtres-nageurs du cercle des nageurs brestois, partenaire de l’opération, encadrent les sessions, qui se déroulent du lundi au vendredi, de 13 heures à 17 heures. Les inscriptions sont à réaliser sur cette page. 
Les enfants inscrits devront suivre 10 séances pour valider leur passeport du savoir-nager. Ceux qui ne pourraient pas participer à l’ensemble des séances disposeront de deux séances de rattrapage le samedi matin. L'opération devrait permettre à quelque 300 bambins d’acquérir les bases de la natation d’ici à la fin de l’été. 

Sport-santé, sauvetage sportif… 

A noter ’en parallèle de ces sessions :

  • des séances sport-santé, réservées aux publics dits fragilisés (malades chroniques…) sont aussi mises en place aux Capucins, du lundi au vendredi de 12 heures à 13 heures et de 17 heures à 18 heures.  
  • des cours de sport santé en milieu aquatique, et des cours de familiarisation pour les parents et enfants assurés chaque jour de la semaine, toujours aux Capucins
  • des stages de natation organisés par le service aquatique, à la piscine Foch, du 5 au 13 août.
  • des séances de sauvetage sportif gratuites, plage du Moulin-Blanc  jusqu’au 29 juillet, pour les 8-14 ans 

Foire Saint-Michel 2021 : annulation des déballages des particuliers

jeu, 18/11/2021 - 00:22

Catégories : Culture, Loisirs

Au vu de l’évolution des conditions sanitaires actuelles et du renforcement des règles en matière de lutte contre la Covid, et en concertation avec les services de l’Etat, décision a été prise de repenser l’édition 2021 de la Foire Saint Michel.

En conséquence, les déballages des particuliers, des enfants, et des commerçants non sédentaires n’auront pas lieu.

La braderie des commerçants est maintenue. Elle débutera le mercredi 22 septembre, pour s’achever le dimanche 26 septembre.

A ce stade, la fête foraine de la foire Saint-Michel est également maintenue, avec application du pass sanitaire.

Plus d'infos sur la Foire Saint-Michel

 

Covid-19 : le pass sanitaire exigé pour certaines animations et équipements de la ville de Brest

jeu, 18/11/2021 - 00:22

Catégorie : Loisirs

Suite aux annonces gouvernementales, la ville de Brest et Brest métropole mettent en oeuvre l'obligation du pass sanitaire à l'entrée de de la médiathèque des Ateliers des Capucins, ainsi que pour accéder aux concerts en extérieur, spectacles de rue et cinés en plein air organisés sur Brest cet été.

Mise à jour du 9 août : Le passe sanitaire évolue. Pour en savoir plus sur les modalités d'application, nous vous invitons à consulter notre page "Consignes sanitaires

 

Il faudra désormais être muni d'un pass sanitaire en règle pour accéder à différentes animations et propositions culturelles sur Brest cet été. Une mesure prise en application du décret gouvernemental mettant en place le pass sanitaire. 

"Approche pragmatique"

Paru le 20 juillet, le décret a laissé peu de temps pour se retourner. Néanmoins, les élus et services de Brest et Brest métropole sont parvenus à une doctrine claire dans l'application de l'obligation du pass sanitaire. "Nous avons eu une approche extrêmement pragmatique, pour apporter notre pierre à l'édifice et contribuer au maximum à ce que l'épidémie ne continue pas à progresser, tout en permettant aux habitants de continuer à profiter, dans la mesure du possible, des offres estivales", résume Karine Coz-Elleouet, 1ere adjointe au maire de Brest. 

Etablissements recevant du public
  • Certains équipements gérés par la ville de Brest ne disposent pas d'une capacité d'accueil supérieure à 49 personnes, et ne sont pas donc pas concernées par le pass sanitaire. c'est notamment le cas de la Tour Tanguy, ou de l'Abri Sadi Carnot. 
  • Les équipements gérés par la ville et disposant d'une jauge d'accueil supérieure à 50 personnes voient cette jauge abaissée à 49 personnes, et ne nécessiteront donc pas de pass sanitaire. C'est entre autres le cas pour le musée des Beaux-arts, les piscines métropolitaines en régie, les gymnases et salles de sport, les médiathèques de quartier, la maison des associations ou encore la salle réservée à l'exposition des Peintres officiels de la marine à la médiathèque des Capucins. 
  • Seule l'entrée à la médiathèque François Mitterrand - Les Capucins verra s'appliquer l'obligation de présentation du pass, en raison de sa capacité d'accueil. 

 

Les événements en plein air sans pass

La ville de Brest a organisé pour l'été un certain nombre de propositions sportives en plein air. Leur fréquentation restant modeste et leur pratique étant en extérieur sans contrôle d'accès, elles ne sont pas concernées par le pass sanitaire (Aquaventure au Moulin Blanc, Vendredis du sport, Opération Savoir nager à la piscine de Recouvrance puis aux Ateliers des Capucins). 

Les événements en plein air avec pass

Les animations culturelles et artistiques proposées notamment dans le cadre d'Un été à Brestdonnent, elles, lieu à un périmètre fermé, et un contrôle d'accès. Elles rentrent ainsi dans le cadre de l'exigibilité du pass. Sont ainsi concernés dans les jours à venir : les concerts Pold'air, les spectacles de rue organisés en lien avec Le Fourneau, les concerts organisés au Jardin des explorateurs, ou encore les cinés en plein air. 

 

Mesures transitoires, en attendant la rentrée 

L'ensemble de ces mesures ont été prises dans l'attente de la promulgation d'une loi dédiée, attendue pour la fin du mois. "Aujourd'hui, tout doit être fait pour essayer de freiner l'épidémie. Et la collectivité décline ainsi les mesures de l'Etat, en étroit lien avec ses services. Nous verrons ensuite comment la situation évolue, notamment pour la rentrée", souligne Karine Coz-Elleouet. 

Pages