Photo  bus Heuliez

Après plusieurs semaines de test, la mise en service des deux premiers bus électriques de Brest aura lieu dans le courant du mois d’avril. 

Brest métropole débute ce mois le remplacement progressif des bus thermiques (gasoil) qui composent le parc du réseau Bibus par des bus 100% électriques, afin d’améliorer la qualité de vie sur le territoire métropolitain, en réduisant les émissions de particules et gaz à effet de serre, ainsi que le bruit.

En octobre 2019, Brest métropole attribuait à Heuliez Bus un premier marché comprenant la livraison des deux premiers véhicules électriques. 

  • Fabriqués à Rorthais (79 - France) et bénéficiant du label « Origine France Garantie », ces deux bus sont arrivés à Brest cet hiver et achèvent en ce moment leur phase de test.
  • Ces dernières semaines, ils ont commencé à circuler à vide dans les rues de Brest pour la formation des conducteurs et les tests d’autonomie.
  • Deux portiques particuliers ont également été installés aux arrêts de bus AFPA et Océanopolis sur la ligne
A bord du bus : confort, silence et modernité 

L’intérieur des bus reste semblable à ceux des bus existants sur le réseau, tout en offrant une identité visuelle moderne. Les véhicules sont silencieux, améliorant ainsi la fois le confort des voyageurs à bord et celui des riverains. Le bus Heuliez GX337 E Linium peut accueillir deux fauteuils pour les personnes à mobilité réduite. Des prises USB sont disponibles à plusieurs endroits du véhicule pour permettre aux voyageurs de recharger des appareils mobiles pendant le trajet.  

Ces deux nouveaux bus électriques seront équipés en juin d’un système de demande d’arrêt sans contact Holostop. Les nouveaux dispositifs holographiques prennent la place des boutons d’arrêts classiques. Il suffit au voyageur de passer le doigt sur le bouton virtuel pour que celui-ci enregistre la demande d’arrêt, comme un bouton classique.

Le dispositif émet un court son et change brièvement de couleur pour informer que l’action a bien été prise en compte. Le système détecte le doigt et enclenche le signal pour que le chauffeur s’arrête. Dans le contexte sanitaire actuel, cette innovation en exclusivité mondiale de RATP Dev viendra équiper les sept bus les plus récents de la métropole avant l’été 2021

Deux technologies de rechargement des batteries à l'essai 

Si leur apparence est quasi-identique, avec leurs trois portes, leurs 12 mètres et leur façade toute vitrée, si la chaîne cinématique sous le capot demeure aussi identique (moteur électrique synchrone de 160 kW), ces deux bus sont néanmoins dotés d’une technologie de charge tout à fait différente. 

  • En effet, pour atteindre les 250 km d’autonomie nécessaires sur le réseau, deux solutions sont possibles : 
La technologie Zen d’Heuliez Bus : qui consiste à embarquer le maximum de batteries possibles (batteries Li-ion Nickel Manganèse Cobalt 385 kWh) et à les recharger lentement la nuit (5 à 6 heures de charge par une borne de 50 kWh) 

 

La technologie Pulse d’Heuliez Bus : qui consiste à embarquer le minimum de batteries, de quoi tenir environ 35 km (88 kWh), mais à les recharger rapidement (5 minutes) à chaque terminus grâce à un pantographe qui descend sur le toit du bus et est relié à une borne de rechargement de 450 kWh.

 

Pourquoi deux technologies ?

Brest métropole a acquis ces deux technologies différentes pour comparer leur pertinence technico-économique en conditions réelles et guider les décisions d’acquisition à venir.

- Le premier type de bus – à charge rapide – ne circulera que sur la ligne  équipée en pantographes à ses deux terminus "AFPA" et "Océanopolis".

- Le second bus  – à charge lente – pourra rouler sur toutes les lignes du réseau Bibus.

Bibus vous invite à les découvrir très vite sur le réseau et à nous faire part de vos impressions par mail à : contact@bibus.fr